Arthurleursalberto

31 juillet 2018

Portrait extra couleurs

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 22 h 54 min

IMG_4261   Gouache et acrylique

Les jours d’angoisse, d’hallucinations; les jours rabotés par la douleur et les nuits blanches à stagner dans le sky.

 

 

28 juillet 2018

Bière

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 18 h 44 min

20180726_191032 lecture

La musique hardteck. Chaleur sonore. Caresse glaciale des machines. Modus operandi de la bière. Rythmes de dingos et paresse de se bouger. Dans mes verres je vois l’expression d’une mutation, l’expression d’une force renaissante… Je vois une mystique, une rupture… mais aussi un mélange de contradiction.

26 juillet 2018

Retrouvées-

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 22 h 23 min

20180726_155741        20180726_155832

2 peintures oubliées qui traînaient dans mon grenier. Visions etc etc, simples visions, en fait aucun souvenirs juste la foudre du temps, et les distortions du temps, et les fractures ouvertes du temps. Le baiser taciturne du soleil et je n’y vois pas plus, je brûle dans les nuages…

 

25 juillet 2018

Photo: oiseaux et nuages

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 22 h 53 min

IMG_4171   Dans le ciel normand

 

 

 

L’errance des âmes névrotiques, le miel des acharnés et des underground, les appels violent d’un futur glacial, et des Beautés muettes qui arrachent des rires provocateurs.

 

Le vin sulfureux, l’absinthe assassine… puis des pleurs, puis des fleurs.

 

Sensations étourdissantes dans les spirales de nuages, les perceptions qui s’étouffent, les entendements ko…

 

24 juillet 2018

Enième Tentative paysage

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 36 min

IMG_4249  20-30

Peinture dans le sens ultime des phobies. En fait un essai de « paysage », quelque chose d’une brûlure immédiate; mais un paysage maladroit, les gestes d’un noyé, balançer moi dans l’arène de tout ce petit monde de morveux, convaincre, et la pluie et l’orage, chaleur des prières dans des cathédrales blindées. échaffaud remis en place, on imite un passé grotesque.

 

(Peintures à l’eau 20-30 franchement peinture d’une loque sans techniques, je ne veux pas systématiquement m’allumer avec moi-même…

19 juillet 2018

Quand j’vois ça…

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 1 h 12 min

IMG_4017   Métaphores à la chaîne

j’vois ça j’vois l’être humain au large de sa propre conscience, intelligence préservée dans l’azote du territoire. Jours sombres maquillés au couteau et les débats s’enveniment, les synthéses à la potence. Je suis dans l’ubuesque, dans le regret. Je suis un humain de circonstance, le métal est la matière première de mes réactions, je perds le contrôle, je pars en vrille dans un spectacle mou, ennuyeux, je suis dans les bras du clown.

 

 

 

3 juillet 2018

Chronologie des yeux

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 57 min

20180624_092020         20180625_185712       20180625_185951

 

Evolution de l’oeil quand ça devient chaud, quand on affûte notre état de conscience. Pupille narratrice des pulsions, des contre-amours qui se perdent dans la fumée âcre, pupilles déchaînées…

 

 

Le Marginal incandescent-

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 36 min

DSCF3691   Crayons de couleur sur toile

Quelqu’un de marginal dans ses danses, il cherche la morosité, heureux représentants lunaires des dépressifs. Coeur offert dans les ragoûts dégueulasses d’une société cynique, désirs anorexiques, libido morte, dynamisme bordellique, belliqueux. Leurs guerres rapportent, les énergies à plats, perte visuelle, perte des cavaliers noirs de la Garde, des morts et l’on accéde aux triomphes de sales types violentissimes, les symboles « ésoteriques » pour une boxe sauvage, la foudre court dans tous les sens. Des rêves éclos dans les champs aux alentours, derrière les haies une fête sinistre se prépare et moi je vais suivre et moi je vois les tensions et les crises d’avance, je sais le danger, je sais le péril.

 

 

29 juin 2018

Symphonie des regards-

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 25 min

20180626_085317   Multi

Le poid des nerfs, le zen tangue, le zen résiste, le zen brûle, le zen joue avec le feu, le zen se ramasse une raclée sur le ring des impatients. Petite furie bien enracinée dans mon crâne, et ma cervelle, mon métabolisme empoisonnés s’exposent à un soleil agressif, haute température dans la marmite rouillée des souvenirs, je suis un galérien translucide, un pit’ qui descend dans les mines, je suis dans l’or du charbon. Et encore les ironiques, et encore les philosophes style conservateurs, et les dictateurs planqués dans les mangroves qui attendent la petite étincelle qui décimera l’humain… un peu tout ça en moi, mes tremblements, mes névroses, mes phobies, ma méfiance. Je vous regarde dans une ambiance mortelle, dans une ambiance paralysée, dans le mensonge froid des Beautés introuvables et dans un mysticisme fou. Mais tout est dans ma tête, dans mes connections neurologiques et mes certitudes globalement neurasthéniques. (texte absolument automatique)….

 

27 juin 2018

Caché dans les cîmes…

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 22 h 28 min

20180617_120050 multi

 

L’homme insuportable, à l’affût, perché, mangeur de cîme, entité post machine, IA du tonnerre futur, calé dans sa verdure, il observe, il m’observe, c’est le séisme mental, c’est la purge des consciences malades, le vent brûlant dans les services de réa la nuit, promenade saccadée dans les couloirs verts. Le ciel est plein d’embûches, paradis à jamais dans les montagnes orientales. Ca crise à tous les niveaux, la peur prend le dessus… tribunal au centre en fusion de la planéte Terre, cris et démences, et les phobies et les instincts et les besoins battent le tempo, mes bras attachés au lit par des sangles barbares, les bizzaretés d’un mutisme forçé. Cadenassé!!!

 

1...34567...22

Arthandi |
Stilllife |
agnesgrondonna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon art à moi
| Valmosaïque
| Virtuosesdesbanlieues