Arthurleursalberto

30 juin 2017

Brouillard

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 42 min

20170630_221447  Multi techniques

Le brouillard déposé par les crispations, les frustrations des types de mon espéce, la beauté mangée par les racines, passage de vieux félins affamés, la savane toute entiére se prend une giffle magistrale. Les coeurs empoisonnés par eux-même, les gorges qui se serrent, et des fantômes de souvenirs tagués sur les murs des prisons mentales. Le calme, le silence, greffent sur l’atmosphère lourde de ces jours tristes. Je me récroqueville dans l’épaisseur de la nuit, boire du chivas, les gamins alcoolo et enfumés sur les traçes de la violence gratuite contre les brutes, réflex à la chasse des éclairs, sentiments épuisés, trahis. Je valse dans la gare des vaiseaux humides pour l’espace, la foule se passionne dans les bras d’une mademoiselle magicienne excelente, étourdissante, tripante, un peu le rêve de mes goûts amoureux.

 

 

 

27 juin 2017

Ecrire Peindre- cheminement automatique

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 21 h 26 min

DSCF2910

La mécanique, le projet métallique, la psychanalyse pourrie; tableaux extrêmes, y a comme du Sade dans l’atmosphére, une odeur monte, remplie de sarcasmes, et d’ironies misanthropes. La soirée se tend, se fend. L’avalanche m’énerve, mon coeur saigne les primates, mon corps boit l’essence d’un désert inconnu. Les corbeaux tournent: peintures pour gothiques, pour les idéaux transgressifs: ça roule à fond dans les nuages extrêmes, théâtre pseudo dramatique, le volume de la pop grimpe en fléches, la tranquillité du monde en péril, bientôt sec, le cancer galoppe dans les corps épuisés. Les guerriers, les mercenaires, les snipers des conflits antérieurs se retrouvent célébrant le présent sanguinaire, de l’argent, de l’argent… du courage. Demain ou ce soir on va s’en foute plein la gueule, la cartouche va remplacer la bière…

26 juin 2017

Psychologie des murs-

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 19 min

20170626_101516   Acrylique sur toile    100*40

Peinture à la va vite, entre deux crises de nerf, fusée d’illusions sans repos, le ciel devient bas, une petite faune s’installe, un écosystème dominé par des salopards, et puis un mur, une tornade violente, et les os écrasés, et les mains déchirées…

24 juin 2017

Nous 4-

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 58 min

quatre   Stylo noir

Charivari obscur, les origines et les sentiments métalliques produisent une puissante douleur, une pathologie: parfois j’ai l’impression de me faire dévorer par une entité caractérielles… mon visage en lambeaux en sueur et en sang attirent des insectes tropicaux. Comment lutter se transforme en dictions chiffrés, je deviens fou, et je deviens dans les boulevards en fête comme un être lucide. Je vois mes multiplications, je sens les visages se rejoindre, la peau collée sur mes os … et j’ai très mal parce que comment composer avec ces autoroutes accidentogènes. Nous sommes quatre, tous la même galère, tous la rage de la dépendance. Aujourd’hui la séparation est loin de s’opérer, je vais faire avec ou je vais faire mentir les cartes…!!!

22 juin 2017

Assemblage 02

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 21 h 34 min

20170622_184145   Masque déformaté

Assemblage pour égrainer d’autres idées, donner un peu plus d’imaginaire… suspendre le temps sans limites, sans obligations…

21 juin 2017

Ce vinyl…

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 20 min

20170621_173747   acrylique sur toile 20*80

Ce vinyl brise mes os en même temps qu’il m’attrape pour des consciences modifiées et primitives. Je me laisse couler heurtés par les beautés de ce disque. Toutes ces tâches noires autour ce sont les danseurs désarticulés du vieux monde électronique. Le son me prend à la gorge; angoisses systémiques. Je suis dans l’oubli, je suis uniquement dans les traces de ces bpm d’aliénés. J’entends au-delà des booms. Je suis sur le soleil: la Terre fond dans la terreur.

19 juin 2017

La ville du matin

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 37 min

20170619_201239    acrylique sur toile   30*40

Peu de monde mais déjà blindé d’angoisses… je survole les conséquences de la destruction…

 

17 juin 2017

Alcoolo-Parano-Trippeur!!!

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 56 min

Une vague anarchique, imprévisible- esprit secoué dans les bras métalissés d’une terre anthropophage, l’aridité, la solitude d’un vaste plateau de volcans qui crachent des cendres de haine. Cette toile c’est l’arrogance préssée d’une vie psychologiquement instable, c’est le portrait d’un homme défiguré qui au fond n’a plus grand choses à prétendre. Entendement en guenille, système émotionnel qui fout le camp vers des idées noires; la main mise sur un crâne. Le reflet de l’hébétude, et puis un déroulement romanesque à la Camus, le musée intersidéral de l’Etrangeté, les femmes de braises consumées sur le bitume d’un boulevard mouvementé, les ponts qui relient les HP, les bouteilles de sky enfilées sur la cordelette des cinglés alcooloparanotripeurs, les jeux se corsent la nuit, sa tête raidit par les jeux minables l’emméne dans le chaos du peuple des réverbères.

 

20170616_192652   Acrylique sur toile 13*18

16 juin 2017

La Danse

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 49 min

20170616_142450   Acrylique sur toile    30*40

Danser dans les machines infernales: pour fêter mon parcours, pour distribuer les mandales, pour se libérer de l’humain. Les mélodies s’acharnent comme des vents tropicaux sur les danseurs complétement ivres, je ne lache pas la cadence, je garde le rythme pied au plancher, je veux le mouvement, je veux les vibrations, je veux un vibrato extrême; sous la coupole je fonçe , j’invente une carte du désir absolu. Ici où là, l’atmosphère gronde, le tekos prend ses allures animales, les enfants loin très loin sont dans leurs rêves.

11 juin 2017

Bizzard vous avez dit Bizzard

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 0 h 21 min

20170610_175134         20170610_174527    Beaucoup de plaisir à reconstruire ce masque vénitien…

Quelques symboles, quelques matériaux pour amener à ce bidule jusqu’ici

12

Arthandi |
Stilllife |
agnesgrondonna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon art à moi
| Valmosaïque
| Virtuosesdesbanlieues