Arthurleursalberto

17 novembre 2018

Esprit grave

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 47 min

IMG_4510   dessin oublié – feutre

… je me détourne, j’élargis le cercle cosmologique de cette phrase glauque, je branche mon pit’ sur les enceintes, sons distillés d’un sang révolté… je fuis je brise l’osmose, les mathématiques, et les logiques austères léguées aux millénaires: je les réduit en cendres, je suis un fauve torché dans les boulevards de cette ville hantée; je deviens un corps mou et flou et fou, l’imaginaire à tout vas dans les tranchées hallucinées, horreurs du guerrier des troupes et le long balançement psychanalythique me ronge, uppercut et la foule qui m’écrase me vandalise. Je voudrais la solitude des sommets; le démon me harcèle, et me balançent au coeur d’une mécanique esclavagiste, les flammes m’entourent, l’eau glaçée dans mes poumons et les idées zarbes, les rêves, les fantasmes viennent cogner à mon mental, c’est le concert rouge, incandescent de cette vie creuse, c’est le théâtre hypocrite de mes envies, de mes dilemnes, c’est le billard psychiatrique dans la campagne sauvage et féroce, la tête à la mort, à la tristesse, l’éthique jetée dans les zones interdites; et le « je » part en vrille dans le froid des cathédrales. Le charme, le fantomatique attirent leur âme dans un concentré noir, pourri. Applaudissements et sifflets dans les cimetières; mais le « moi » dans les trains futuristes joue à la roulette russe, exitations et profusions de concepts, de chants sans conséquences.

 

Le visage en obsession

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 0 h 11 min

IMG_20151102_225505

Figer un regard, le laisser prendre des allures puissantes et les corps dans une descente violente, s’éloigner!!!

14 novembre 2018

Rêves abandonné-

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 54 min

IMG_20151031_222820   multi technique

… les risques, les défis, les périls- la vie d’une corde de violon, la main tendue méprisée. Actionnement d’une foule encore plein de benzo dans la tête, on rit du carnage, on se défoule en racontant les rêves éclatés. Le chef d’orchestre rage, la queue de pie en feu, les summums d’un délire qui finira en nous comme un retour de flammes…

 

Le début de ma passion

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 0 h 02 min

IMG_20151030_224131   le monde fendu

C’est la rage, la saison intemporelle du mépris, le rire d’Albert qui commence ses incertitudes, ses doutes jusqu’à sa fin au Roule. Vieux dessin qui m’a guidé dans l’écriture auto-matique; dessins des abysses qui sentent le soufre, chantent le soufre. C’est le niveau zéro de ma passion pour l’expression de mes ressentis, de mes angoisses;

13 novembre 2018

Brumes et rêves-

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 1 h 21 min

 

 

 

 

 

 

 

Les doigts dans la prise, chataigne le long de sa colonne vertébrale, occupée d’hallucinations calmes et douces.

 

 

brume    Multi technik

 

 

 

 

 

 

 

12 novembre 2018

Portraits Inévitables

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 0 h 35 min

(… l’instinct du visage, la crispation et la fureur et la folie, et la déphase totale dans les bois où je chassais l’écureuil avec mon cybershot… ) légende d’un type qui planait devant les murs de sons, légende de mon côté psychédélique, légende d’un sommeil stimulé pour se fondre dans la nuit. Là deux portraits, là le sens des vies, là où je déambule, entre bar et pub, entre absinthe et dawaneks à la mode des années 1850, on s’amuse à la prose, on s’élimine à la rime, joutes verbales dans un cyclone dévastateur et l’art d’avoir toujours raison d’A.Schopenauer dans la poket.

IMG_20151028_223244             IMG_20151028_223700

 

4 novembre 2018

« je ne sais pas »…

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 36 min

IMG_4783    Acrylique

Toile galère, toile nerveuse, sur quelques jours, toile qui hurle; et c’est le systéme qui fout le camp, toile entre deux trous noirs, entre deux flashs, toile sans projections, toile de bazard, toile… aux sens qui m’échappent… etc…

3 novembre 2018

Immobile-

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 0 h 01 min

IMG_20151019_231200    aqua’

… la nuit commence; des fêtards guerriers, des âmes fermées, des kilométres extra de défilés, des rêves non-aboutis dans le suçon des enfers, le carillon des morts et des pierres tombales, les rires éthérés d’une atmosphère puissante, les ruelles crachent leurs venins, et dans une osmose qui va bientôt clamser, s’étouffer, brûler les gens, dans une osmose fragile et maintenant en feu ça court dans tout les sens, sauf ce type pétrifié, immobile, sauf ce type qui ne comprend que dalle.

 

 

29 octobre 2018

Griffures

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 22 h 50 min

20181028_112251   Acrylique

Griffures dans le crépuscule, griffures pour marquer la rupture, griffures pour un retour dingue, griffures sur ma tronche déjà bien marquée, griffures pour la signature vers le néant et griffures pour les souvenirs, nos passions-

 

Paysage d’une Lucidité-

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 17 h 30 min

20181029_115134    acrylique

Et Jagger et je peins et je deviens connu dans la fôret obscure, fées et lutins, et les caméras dans les chasses, en contre-bas des talus, les hélico qui tournent, l’hostilité agrandit et dilate mes yeux, le chien des favellas, le chien de garde, le chien de la dernière chance, le chien paranoïaque d’un empire cramé…

 

12345...21

Arthandi |
Stilllife |
agnesgrondonna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon art à moi
| Valmosaïque
| Virtuosesdesbanlieues