Arthurleursalberto

15 novembre 2017

Le centre de l’oeil

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 14 min

IMG_3643   Feutre-

Oeil vorace, l’espoir se mélange au pétrole, je me barre en transe sur l’équilibre de mes conneries, je repense aux beautés, aux sentiments, un peu nase, un peu bourré. Je veux te fixer, je veux que tu me fixe. Le temps pousse aux méditations dangereuses, à un tissage technique d’idées bancales. Les folies prennent de l’ampleur sans oxygène. J’entends des rires dans mes orbites, des bruits électroniques.

14 novembre 2017

Préoccupation – Paralysie

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 43 min

IMG_3642  Feutre-

Il est perdu, paralysé dans les miettes du temps. Il ignore ses préoccupations, ni mots, ni sensibilités particulières; dans les sables mouvants, dans les mangroves puis dans les villes c’est un robot, un robot sur ses gardes. Il n’admire rien, que dalle… c’est un territoire glaçant qui acceuile les types comme lui. Les concepts de sauvegarde éclatent , les chiens à leur course, des rot’ ou des pit’, enfin la même rage, la même détermination pour nous tuer. Ils récitent des poèmes, des chansons jazzy, et le monde s’en prend plein la gueule.

 

12 novembre 2017

3 portraits

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 21 h 40 min

Angoisses, sidération…

IMG_3638 IMG_3639 IMG_3640   Feutre

La colère trop lointaine pendant la nuit des délires. Les hommes dans l’incompréantion , la foudre claque la Terre.

 

9 novembre 2017

Danses blindées

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 21 h 53 min

IMG_3637  Feutres-

Je reste statique, je reste au large, je reste dans les tragédies qui remuent mon imaginaire, je reste les yeux grands ouverts devant le « spectacle » charivaresque de ces danseurs.

 

Je ressens la friabilité de mon esprit en chute libre dans un carcan pseudo-culturel intense, la forêt des créatures je ne l’oublie pas. Danse en silence, essence heureuse. Les nuits d’alcool, les nuits passées dans la rue à courir contre des lapins armés, dangereux, voraces. Balancier déglingué du temps. Je siffle des bières autant comme autant dans le temps moisi des utopies anarchistes. Proudhon et Bakounine: Dehors!

 

Les hallucinations, les déconfitures, les batailles perdues… je confonds les gisants avec les clochards du coin.

 

Les danseurs endormis rêvent de mouvements et de Beauté, de vents chauds…

 

6 novembre 2017

Fleurs

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 21 h 07 min

IMG_3633   Feutre

C’est nouveau, je voudrais juste m’éloigner du Portrait systématique.

5 novembre 2017

Clown bleu-

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 57 min

IMG_3631   Feutre -

Le clown bleu énervé qui se disperce dans des discours noirs. La mâchoire de notre univers arrache et brûle la peau. Les incendies deviennent intra-corporel, le feu le rend barré, perché, underground, il délire et désire en grand. Il préfére l’oubli, mais il continue dans ses pensées lubriques.

1 novembre 2017

Passion et …

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 18 h 09 min

DSCF3623

Lucidité altérée dans l’alcool à go go, clandestin, commis soumis, le vent tournera bientôt. Les étoiles mortes, un coeur violent, c’est le jeu de la passion, c’est le jeu du tourment électronique. J’exhibe la nuit ma férocité, les rues n’ont plus de sens, les boulevards à bobo ce sont les plus dangereux.

 

 

 

 

 

 

 

31 octobre 2017

Trois humeurs, trois cris

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 22 h 19 min

DSCF3616 DSCF3617 DSCF3619  Feutres-

Sans buts, sans directions claires, j’aime le Mont, j’aime le représenter. Monument attirant. J’ai comme l’impression de peindre un visage qui se renouvelle sans cesse, avec le vent, le jeu du soleil, une suite cohérente de la beauté.

 

29 octobre 2017

Epidémie-

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 17 h 42 min

DSCF3350   acrylique sur toile

Animal dans le souffle des épidémies. C’est la danse des psychoses, c’est la vague impossible, nous sommes soumis à un imaginaire barré, nous sommes dans le coeur énervé de notre monde.

23 octobre 2017

Sans pause – Sans ponctuation

Classé sous Non classé — arthurleursalberto @ 23 h 19 min

IMG_3462

L’autre tombe dans l’autre dimension et cette nouvelle conquête est prête à tout pour irradier de sa superbe atomique les silhouettes égarées creusant des tombes à la chaîne sur des rythmes ultra lents qui sément le blé raticide d’une main et d’un réflexe violents où se rejoignent les dictateurs du monde actuel pour une orgie de sang et la bascule vers les pires travers humains qui redeviennent possession maligne de ces géants errants dans les cultures pour les pilonner et leur cracher dessus.

 

 

 

 

12345...12

Arthandi |
Stilllife |
agnesgrondonna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon art à moi
| Valmosaïque
| Virtuosesdesbanlieues